Elle est patineuse en compétition. Alors, les défis, elle en a régulièrement l’habitude. A 18 ans, et en cours d’obtention d’un baccalauréat économique et social au Lycée Jean-Moulin d’Albertville, Lola Mollier-Carroz a passé les tests d’admission du concours Inseec U. Sport sur le campus de Chambéry. Elle nous raconte sa journée.

« Je suis arrivé aux tests écrits avec un peu de retard… donc je n’étais vraiment pas bien, car ce n’est pas normal. Mais l’accueil a été très bon, on m’a rassuré et on m’a permis des les passer quand même. »

Après les examens de culture générale (sportive !) et d’anglais, la candidate pour Inseec U. Sport a un peu plus de recul. Et distille quelques conseils :

« J’avais reçu les questionnaires d’entraînement que l’école m’avait envoyés. J’ai bien travaillé à la maison. Ce que je peux dire aux futurs candidats, c’est de bien se renseigner sur l’actualité du moment notamment. Par exemple, les JO venaient de se terminer… On a eu des questions sur les médailles, etc… »

« J’ai employé un vocabulaire soutenu »

Les étudiants du campus de Chambéry ont pu vraiment accompagner Lola, avec un mot d’ordre : ne pas stresser, rester soi-même ! C’est d’ailleurs le message délivré, juste avant le déjeuner, par le directeur du campus David Bouvier.

« A titre personnel, je me suis entraîné toute seule, à la maison. J’avais bien choisi mes mots pour m’exprimer devant le jury. Mais après l’intervention du directeur, j’ai décidé d’adapter un peu ma présentation. Il s’agit plus d’un échange, le jury cherche vraiment à nous connaître, », poursuit la future étudiante. Le stress laissé de côté, Lola a pu enfin lâcher libre cours à sa présentation, un peu comme sur la glace. Car pour elle, intégrer Inseec Sport est une véritable volonté.

Un dernier conseil ? « J’insiste mais l’accueil de l’école est vraiment agréable. On a été mis dans de très bonnes conditions, donc ne vous stressez pas plus que ça ! »

Comments

comments