Rafael, étudiant en 3è année répond à nos questions sur son stage réalisé à Dubaï l’année dernière, avec une belle récompense au final : une proposition d’embauche après le Bachelor !

 

« J’ai effectué mon stage de deuxième année à Dubaï,  dans une entreprise d’évènementiel professionnel B2B appelée Naseba. Ma mission consistait à l’organisation d’un colloque professionnel spécialisé pour les nouvelles technologies dans l’hôtellerie, qui s’est  déroulé à Riyadh, en Arabie Saoudite, en Novembre 2016. »

Raconte-nous quelles étaient tes principales missions ?

« Pour ce colloque à Riyadh, j’ai premièrement créé une liste de 450 speakers nationaux et internationaux, experts dans l’un des sujets abordés lors des conférences. Je les ai ensuite contacté, avec comme objectif de confirmer la présence de 15 speakers en trois semaines. C’était mon premier objectif et je l’ai, non sans difficulté, atteint. Mon rôle a également été d’organiser l’agenda, de garder le contact avec le ministère qui parrainait l’évènement et de trouver des sponsors. »

Parle-nous de l’entreprise

« Travailler pour Naseba a été une expérience unique. Je n’ai pas un passé professionnel énorme mais d’après ce que j’ai pu entendre, on ne retrouve pas ce type d’ambiance dans toutes les entreprises. Le bureau de Dubaï comprend 30 à 35 personnes qui se connaissent bien. Je me suis tout de suite senti à l’aise.

Concernant la hiérarchie : tout est très clair, même au niveau de la disposition des bureaux. Chaque service est séparé, chaque membre de ce même service fait face à un autre membre et en bout de table se trouve le manager. Il y a 2 salles ; l’une avec le service Production, Opération et Marketing ; l’autre salle avec la Vente et le bureau de la Recherche. Le bureau de la CEO est au rez-de-chaussée et le chairman au dernier étage. La hiérarchie est très bien structurée.

La culture de l’entreprise pousse vraiment tous les employés à donner le meilleur d’eux-mêmes tous les jours. Chez Naseba, tout le monde doit savoir s’exprimer  au téléphone. C’est à dire avoir un rythme de parole fluide, sans pause et apprendre à convaincre n’importe qui. »

Et l’adaptation à Dubaï ?

« La vie à Dubaï est différente de la vie européenne. Pour ma part, j’y ai vécu en pleine période d’été, c’est à dire que nous passons toujours d’un endroit climatisé à un autre. Ce n’est pas une ville où l’on peut sortir de chez soi et marcher pendant des heures ; tout est très poussé vers la consommation de masse.

Cependant, mon choix a été de déménager définitivement à Dubaï car c’est une ville ou les opportunités pour les jeunes sont énormes. »

 

Que retiens-tu de ta formation à l’INSEEC Bachelor qui a pu te servir dans ton stage à Dubaï ?

« Ce qui m’a beaucoup aidé c’est surtout d’être parti à Londres pendant les 4 mois précédent mon stage.  Être dans un environnement anglophone a été indispensable pour pouvoir parler de manière professionnelle en anglais avec tous ces experts. »

 

Parle-nous de la proposition d’emploi que tu as reçu ?

« Mon stage de 4 mois s’est déroulé entre Mai et Août 2016, dans le service Production de Naseba. La fin du mois d’Août arrivant, je me suis réuni avec mon manager et la CEO de l’entreprise pour discuter de la proposition d’embauche qu’il voulait me faire. Ils m’ont expliqué qu’ils étaient contents de mon travail et qu’ils voulaient que j’intègre définitivement l’équipe à la fin de mes études, c’est à dire en Février 2017, après mon Bachelor à L’INSEEC. Une proposition très encourageante ! »

Ton conseil aux étudiants pour trouver un bon stage ?

« Aujourd’hui, je pense que de plus en plus de recruteurs se concentrent sur la personnalité et l’audace. Et ne pas abandonner après le premier refus : « Never take no as an answer ». »

 

 

Commentaires

commentaires