En février, la FEBEA (Fédération des Entreprises de la Beauté ) publiait :

« La cosmétique française affiche un remarquable succès : en 2019, elle a atteint les 15,7 Mds € de produits exportés (l’équivalent de plus de 150 Airbus), confortant la France dans sa place de leader mondial de la cosmétique. « 

Ces excellents résultats du secteur de la cosmétique et de la beauté, marché en pleine croissance et en constante progression depuis plus de 10 ans, placent la filière au 2éme rang des secteurs exportateurs en France, derrière l’aéronautique.

Le secteur en chiffres : https://www.febea.fr/fr/le-secteur-cosmetique/le-secteur-chiffres

 

La cosmétique française, plébiscitée dans le monde entier, est une filière dynamique qui innove dans 2 directions majeures : les produits naturels et bio, pour répondre à une attente majeure des consommateurs et la personnalisation des soins, parfums et maquillage, toujours plus adaptés aux besoins individuels.

Beaucoup d’innovations également côté packagings avec un maître-mot : éco-conception.

Avec 55 000 emplois directement liés à la fabrication de produits  et 170 000 emplois connexes, le secteur cosmétique rassemble une grande diversité de compétences et permet à des profils très différents de s’épanouir : botanistes, responsables qualité, chercheurs, professionnels du flaconnage mais aussi du marketing, de la communication, de la vente au détail et la gestion de marque, du management, de la commercialisation ou de la gestion.

Petites entreprises, PME et grands groupes internationaux, tous recrutent de nombreux professionnels dans toute la France.

 

Les forces de la spécialisation :

  • Des enseignants professionnels et en activité dans ce secteur.
  • Un enseignement holistique (Inner-Beauty) pour développer ses propres talents.

Les objectifs :

Préparer les étudiants, voués à travailler à l’international, à pouvoir répondre aux subtilités de ce marché intimement lié à la diversité des consommateurs et leurs différentes cultures.

Télécharger la fiche de spécialisation 

 

Comments

comments