Dans le cadre du cours d’Entrepreneurship, les étudiants de 3e année de l’INSEEC Bachelor ont pu découvrir INCUB, l’Incubateur de l’INSEEC . Créé il y a 3 ans, l’incubateur a pour objectif principal de diffuser la culture de l’entreprenariat en accompagnant les étudiants et les anciens élèves du Groupe INSEEC dans leur projet de startups ou la création de nouvelles entreprises.

Louis Marty, Promo 2013 de l’INSEEC Business School, est venu témoigner de son expérience aux étudiants de l’école. Avec deux autres camarades de sa promotion, Louis décide de surfer sur le concept des « Food Truck ». C’est en montant leur étude de marché, que les étudiants découvrent qu’1 français sur 10 ne se lave pas les mains au moment du repas, contre 1 sur 2 aux USA. C’est là que naît « Handy », une petite capsule qui permet de se nettoyer les mains. Une solution pharmaceutique adaptée, un packaging innovant, ludique et pratique, les restaurateurs sont conquis ! Avec beaucoup d’audace, le concept se retrouve même sur les courts de Roland Garros et le partenariat a été renouvelé pour les Masters de Bercy. Après avoir séduit les entreprises, cette société, portée par l’Incubateur INSEEC, décide d’effectuer « un virage à 180° » et de cibler également les consommateurs.

Pendant cette conférence, Louis a pu échanger avec les étudiants de l’INSEEC Bachelor et leur donner quelques conseils pour entreprendre leurs futurs projets. Il leur confie que « la jeunesse est un atout formidable mais qu’il faut être professionnel […], qu’il faut toujours avoir un coup d’avance et qu’il est nécessaire de créer des synergies » pour mener à bien un tel projet.

[cycloneslider id= »incubateur-inseec »]

Dans le programme INSEEC Bachelor, de nombreux étudiants souhaitent devenir entrepreneur, comme par exemple Joseph Biley. Il y a 3 mois, cet étudiant décide de développer une marque de vêtements, « Ojei » issue de sa culture franco-ivoirienne. Le concept a déjà rencontré un franc succès : Joseph et sa marque ont été invités à la fashion-week de Bruxelles ! Pour aller plus loin, cet étudiant à décider de développer sa marque auprès des 18-25 ans avec l’aide de ses camarades. Nous lui souhaitons bonne chance !

Comments

comments