En un article, il serait quasiment impossible de résumer la vie professionnelle – riche et animée – de l’ex-étudiante du Bachelor Inseec U. Campus de Chambéry, Flavia Reni.
Consciente des opportunités offerte grâce à l’école, elle nous raconte son parcours et partage ses expériences.

Titulaire d’un baccalauréat économique et social, Flavia était, après l’obtention de ce fameux sésame, un peu perdue :

« Je ne savais vraiment pas ce que je voulais faire, j’avais juste une vague idée et une volonté de travailler plus tard dans le commerce », avance-t-elle. « J’ai donc intégré le Bachelor à Chambéry, au sein d’une grosse promotion de 80 élèves. J’en suis sortie en 2010. »

Après deux premiers stages en demi-teinte, « notamment dans la prospection commerciale, domaine qui ne m’attirait pas du tout ! », elle a enfin pu trouver SA voie, du coté de la station haut savoyarde, La Clusaz.

« J’ai rejoint une société qui organisait des mariages, en tant que stagiaire. C’était très enrichissant, surtout dans une toute petite entreprise où j’avais vraiment la possibilité de suivre mon projet de A à Z. »

« L’Inseec m’a permis de relever des défis ! »

Donnant pleinement satisfaction, Flavia a logiquement été embauchée dans l’entreprise.

« Mon poste a alors un peu évolué. J’étais 300 % dedans avec notamment, en plus des mariages, l’organisation de séminaires d’entreprises ou autres événements. J’ai quitté ce job en 2011 pour suivre une collègue qui avait décidé de monter sa propre structure. »

Quelques mois plus tard, remplie de défis, notre ancienne étudiante décide de changer de vie et de travail.

« Je suis rentrée dans la fonction publique, du côté de Pôle Emploi. Je faisais du social pur et dur. »

Avant de bifurquer, une nouvelle fois.

« Maintenant, je suis en charge de l’administration et gérante d’une petite société de déménagement sur Genève (SR SWISS RELOCATION). »

Et l’Inseec U., dans tout cela ?

« L’école a enrichi ma culture, m’a donné des bases, notamment en gestion d’entreprise, ressources humaines et surtout management. Je reste souvent en contact avec différents anciens collègues de ma promotion. Mon job à La Clusaz ? Je l’ai obtenu aussi grâce au réseau de l’école et de son directeur, David Bouvier. »

Flavia Reni a pleinement saisi les opportunités. Bon vent à elle !

Comments

comments