Visite trading IBIC

À l’occasion du lancement de l’Inseec Bachelor Investment Club (IBIC), une association fondée par les étudiants de l’INSEEC Bachelor et supervisé par Dr. Foued Ayari qui a pour but de découvrir et de developper des compétences dans le monde du trading, nous avons décidé d’interviewer Zakariya TELITEL, étudiant en 3ème année, spécialité Finance.

Quel est l’objectif du club (IBIC) ? 

L’IBIC est un club d’investissement pour les étudiants et par les étudiants ayant plusieurs objectifs : 

● Tout d’abord, développer des compétences aujourd’hui fondamentales et indispensables en Finance. En effet, le socle de connaissances acquises au fur et à mesure de l’année permettront d’atteindre cet objectif par la pratique, que ce soit dans l’analyse ou encore la gestion même du club par ses membres. 

● Ensuite, échanger avec les différents acteurs du monde de la Finance. En effet, c’est en participant aux différents salons que nous aurons l’occasion de les voir et de parler avec eux. Ce sera aussi l’opportunité pour nous de leur proposer d’intervenir au sein de l’école, afin de nous éclairer sur les différentes thématiques et enjeux liés à la Finance aujourd’hui. 

– Comment avez vous eu l’idée de créer un club d’investissement ? 

La création du club d’investissement était une initiative de notre responsable de spécialisation et professeur M.AYARI : en effet, c’est lors de la rentrée que l’idée nous a été proposée. De nombreux élèves se sont portés volontaires, et aujourd’hui nous comptons plus d’une trentaine de membres actifs, ayant chacun un rôle et une fonction au sein du club. 

– Qu’est ce qui vous a motivé à découvrir le monde du Trading ? 

L’intérêt pour le trading est venu d’une curiosité personnelle mais aussi de l’essor des plateformes de trading social : aujourd’hui, un particulier possède de nombreux outils à sa disposition afin de lui-même trader sans passer par un intermédiaire, c’est donc l’autonomie et le fait d’intervenir en tant qu’opérateur de marché sur ce dernier que nous nous sommes lancés, pour beaucoup d’entre nous, à notre propre compte. 

– Quels sont les profils des membres du club ? Et le rôle de Dr. AYARI ? 

L’IBIC est un club dont l’objectif est d’apprendre et de s’entraider, ce qui explique que nous avons des profils de tout type : certains ont déjà eu l’occasion de trader ou même de gérer un portefeuille personnel et avoir recours à l’analyse fondamentale/technique, tandis que d’autres n’ont que peu ou pas d’expérience en ce qui concerne les marchés financiers. Ceux qui ont déjà de l’expérience pourront ainsi aider ceux qui en n’ont pas. 

Le rôle de M.AYARI est celui d’un superviseur : il n’interviendra pas activement au sein du club, mais nous aurons l’occasion de le consulter et demander son avis ainsi que des axes d’amélioration dans nos analyses et prise de décision. 

– Racontez nous votre visite au Salon du Trading et la rencontre avec Fabien Vaccaro 

Pour ceux d’entre nous qui ont pu assister au salon, il s’agissait d’un lieu de rencontre entre les différents acteurs du domaine, comme André Malpel ou encore Vincent Ganne. L’objectif était de s’informer, se former et comprendre le fonctionnement des marchés via les interventions sous forme de conférences. Les discussions que nous avons pu avoir avec certains d’entre eux furent un moment enrichissant sur le plan personnel, mais aussi sur le plan collectif : nous avons ainsi parlé de notre club et de nos objectifs, ce qui nous a permis d’avoir un répertoire de futurs intervenants. 

L’intervention de M.Vaccaro durant deux jours de cours fut un moment important pour beaucoup d’étudiants. Fort de son expérience à l’étranger mais aussi sur les marchés financiers, son cours et ses conseils avaient des objectifs précis : mieux nous aider dans notre orientation, acquérir une culture du monde de la finance, mais aussi avoir une approche pratique de la gestion d’actifs (le cours sur lequel il est intervenu), par des mises en situations et des cas pratiques. Aujourd’hui, le corps professoral de qualité dont nous disposons nous permet de se former le plus adéquatement possible, mais aussi d’orienter notre future carrière en ayant une vision plus précise de la finance et de ses branches. 

Comments

comments