Le roman de Maureen Pandraux vient d’être édité. Elle partage sa vie d’étudiante entre ses cours et l’écriture.

Attirée par les langues étrangères

Maureen est actuellement en 2e année du parcours « International business« .
« J’ai toujours été attirée par les langues étrangères même si j’ai suivi un filière classique dans le secondaire. Avec un Bac S, j’ai pu avoir accès à de nombreuses filières post-bac. Mais j’ai souhaité arrêter les sciences et l’INSEEC me proposait cette formation qui me permet de suivre des cours en anglais, 30% en 1re année et 70% en 2e et 3e année. L’an prochain, je compte bien partir en échange universitaire et pourquoi pas un double diplôme au Danemark ou en Irlande ! »

Si sa vie semble toute tracée entre les langues étrangères et les voyages à l’international (Irlande, Angleterre, Italie, Pays-Bas, Canada…), c’est mal connaître Maureen !
Car, à tout juste 18 ans, Maureen a une passion dévorante : l’écriture. Pour elle, c’est une évidence « J’écris depuis toute petite. Pas forcément de longs textes, mais c’est un besoin. »

L’écriture d’un roman en parallèle de ses cours

Et l’an dernier c’est le déclic, Maureen se jette à l’eau pour la grande aventure d’un roman, avec le secret espoir que son histoire soit repérée par une maison d’édition.
« J’ai tout d’abord créé des fiches sur chacun de mes personnages. Je me suis astreinte à 1h d’écriture par jour pendant 6 mois. »
« La grande académie des assassins » voit le jour à la fin de l’été. Il lui reste à se faire connaître et à trouver une maison d’édition. « Trouver un éditeur qui s’intéresse à mon ouvrage ce n’est pas évident surtout lorsqu’on est un auteur débutant comme moi. »
C’est finalement avec Edilivre que Maureen va trouver la consécration.

Roman fantastique dans un lointain futur, « La grande académie des assassins » voit les humains se partager la terre avec de mystérieuses créatures. Les adolescents sont entrainés à leur extermination. Mais tout ne va pas se passer comme prévu !
Envie de connaitre la suite ? Alors courez vite vous procurer « La grande académie des assassins » que Maureen se fera un plaisir de vous dédicacer !

Avec tous les encouragements reçus dernièrement, Maureen est sur un petit nuage ! Et quand on lui demande quelles sont ses perspectives d’écriture, elle nous répond tout naturellement « Je commence à réfléchir à une suite.« 

Comments

comments