Après son bac, Pauline Humez avait fait le choix d’une fac de droit pour la rentrée 2014. Peu convaincue par le système universitaire, elle s’est réorientée et a intégré l’INSEEC Bachelor grâce à la possibilité d’effectuer une rentrée en février 2015.

Etudier dans une école de commerce offre une proximité bien meilleure avec les professeurs !

« Avant d’intégrer l’INSEEC Bachelor, j’ai obtenu un bac économique et social que j’avais préparé au lycée Sainte-Croix, au Mans. Suite à mes choix post-bac j’ai obtenu une place en 1e année de licence de droit à la faculté de Bordeaux. 

 J’ai choisi d’arrêter la fac de droit d’abord à cause des effectifs : nous étions 2000 en première année, répartis en deux grands groupes de 1000 étudiants. Le risque de se retrouver noyé dans la foule était grand ! Et puis je me suis rendue compte qu’à l’université, sans doute à cause du grand nombre d’étudiants, il n’y avait aucun contact avec les professeurs, et cela m’a posé problème car pour moi la proximité avec les professeurs est indispensable et nécessaire à ma réussite.

 Après mon bac, j’étais sûre de vouloir intégrer une branche spécialisée telle que le droit. Cependant, après quelques mois, je me suis rendue compte que je n’avais pas encore acquis assez de maturité et d’expérience pour savoir tout de suite ce que je souhaitais faire plus tard. C’est pour cela que j’ai choisi de me réorienter vers une branche plus généraliste qui propose différentes matières telles que le marketing, la communication ou encore la finance afin d’élargir mes connaissances et d’être mieux capable de déterminer ce qui convient à ma personnalité, mes goûts, et quelles compétences je suis le mieux à même de développer.

 Ce qui m’a également tout de suite attirée dans la formation INSEEC Bachelor a été la dimension internationale. En effet, l’école propose de nombreuses possibilités d’étudier à l’étranger avec le cursus international, en 2e année à Londres ou encore en 3e année dans une autre université partenaire. Et puis la place octroyée aux stages dans le cursus, et les nombreux partenariats mis en place par l’école, m’ont confortée dans le choix de l’école.

Une rentrée en février simple et convaincante

 Mon intégration a été très bonne. Avec les élèves, le courant est très vite passé puisque nous avions des parcours très similaires. Les professeurs ont été très pédagogues et conciliants, ils nous ont laissé le temps de nous adapter et d’assimiler les connaissances nécessaires pour « rattraper » les étudiants qui avaient commencé le cursus en septembre. Les cours avaient lieu de façon accélérée et tout le programme a été abordé et acquis. 

 Selon moi, les « plus »  d’une école de commerce résident dans les effectifs restreints qui permettent une meilleure compréhension et une proximité avec les professeurs, c’est en partie la clé de la réussite. L’encadrement et la disponibilité des équipes pédagoqiques sont aussi très importants pour mieux accompagner nos parcours et nous aider à choisir notre voie. Enfin, les périodes de stage permettent d’acquérir de l’expérience et donc de pouvoir passer de la théorie à la pratique. »

Découvrir la procédure d’admission en rentrée décalée (rentrée de février à l’INSEEC Bachelor) :
https://bachelor.inseec.com/admission-post-bac/

Comments

comments